un site du conseil départemental de la moselle

Nos étangs

Etang de Rorbach

etg RorbachCommune de Rorbach les Dieuze

Cet étang est situé à proximité de la D27 à la sortie est du village de Rorbach-les -Dieuze. Il est alimenté par un ruisseau qui naît dans la forêt Domaniale d’Albestroff.

Il se déverse dans les étangs de Lansquenet puis de Zommange. D’une superficie cadastrée de 9ha 16a 20ca, la surface en eau de l’étang oscille autour de 8 hectares en raison de la roselière. Sa profondeur maximale n’excède pas 1 mètre 50, avec une profondeur moyenne d’environ 1 mètre.

Particularité, la route à droite de l’étang est un élément constitutif de la digue qui appartient au département. Sur le bord de celle-ci pousse un alignement d’arbustes à baies et fruits sauvages, (prunelliers, églantiers, viornes, aubépines) qui nécessite un entretien régulier (coupe d’entretien en 2007). Une servitude de passage est accordée à la commune sur la digue de l’étang.

De la route on voit que l’étang est bordé aussi par une haie épaisse et une prairie qui coupe l’étang de la forêt. Au fond et à gauche de l’étang on voit des prés derrière une lisière d’aulnes et de saules.

Etang de Grand Villers

etg grand villersCommune d’Assenoncourt

D’une superficie de 14ha 14a 22ca, la surface en eau de l’étang oscille autour de 12 hectares, en raison de la roselière qui ceinture la rive.

De la digue on voit que l’étang est entouré sur presque sa totalité par la forêt et une belle roselière qui ceinture tout l’étang sur une largeur parfois de plus 5 mètres. Au bout, on peut y voir des prairies et des champs. Sur la rive gauche une parcelle est en régénération et quelques vieux arbres bordent la rive de l’étang.

De l’autre coté, à droite de la digue, c’est une futaie de chênes, de charmes et de hêtres, qui recouvre la parcelle. En aval de la digue, derrière la fosse, le milieu est composé d’aulnes, d’arbustes et de buissons épineux accueillant diverses espèces de passereaux.

Pouillots, Fauvettes, Rouge-gorge etc… Une ancienne baraque de pêche en bois en partie cachée par un lierre épais reste encore debout pour quelque temps. Implanté sur le GR5 cet étang est accessible mais nous vous conseillons de respecter la quiétude du lieu pour préserver sa très grande richesse biologique.

Etang de Petit Villers

Commune d'Assenoncourt

D’une superficie d’environ 2ha, sa profondeur maximale est d’environ 2 mètres, avec une moyenne d’environ 1 mètre. C’est le plus petit étang du Domaine de Lindre. Il est implanté en amont de l’étang de Grand Villers, d’où son nom. Malgré sa petite taille c’est un élément important de l’éco complexe formé par les propriétés du Domaine de Lindre.

Etang de Lansquenet

etg LansquenetCommune de Rorbach les Dieuze

D’une superficie de 37ha 47a 89ca, la surface en eau de l’étang oscille autour de 36 hectares en raison de la roselière qui borde l’étang.

Sa profondeur maximale n’excède pas 3 mètres, avec une profondeur moyenne d’environ 1,50 mètre.

Depuis la digue, on voit que l’étang est bordé par la forêt. Au fond de l’étang, on aperçoit les maisons dans le village de Rorbach les Dieuze. Depuis cette digue, la lisère à droite présente un certain intérêt pour l’avifaune. Un nid de Cigogne blanche occupe un grand arbre, là où il y a une vingtaine d’années une aire de Balbuzard fut construite. Différentes espèces d’oiseaux sont observées perchées en lisière, comme le Milan noir, le Balbuzard pêcheur, le Grand Cormoran, le Héron cendré et la Grande Aigrette. Une petite reculée s’enfonce dans la forêt offrant un abri à quelques espèces aquatiques dont le Râle d’eau.

Etang de Loudrefing

etg LoudrefingCommune de Loudrefing

D’une superficie de 27ha 92a 67ca, la surface en eau de l’étang oscille autour de 22 hectares en raison de la végétation aquatique qui ceinture l’étang.

Sa profondeur maximale n’excède pas les 2 mètres, avec une profondeur moyenne d’environ 1,50 mètre.

La digue est en terre et mesure environ 150 mètres de long, un déversoir permet l’évacuation des crues et une vanne de vidanger l’étang et de récolter les poissons. L’étang est bordé sur les 2/3 de ses rives par la forêt avec un îlot arboré de 3ha.

Etang de Zommange

Etg zommangeCommune de Zommange

D’une superficie de 66ha 65a 24ca la surface en eau oscille autour de 60 hectares en raison de l’importance des roselières.

La digue de l’étang est plantée sur la rive par des arbres centenaires dont quelques charmes de tailles exceptionnelles et de beaux chênes branchus. Un cortège de lierres vient s’agripper aux arbres.

Après le déversoir, la forêt domaniale longe l’étang jusqu’à l’entrée de la première cornée qui est ensuite bordée par une forêt privée récemment déboisée près de l’arrivée d’eau de l’étang, là où le niveau est très bas et où a densité d’hydrophytes est importante, des grenouilles vertes par centaines se rassemblent pour frayer dès le mois de mai.

Sur l’autre rive qui mène au village une prairie borde l’étang, celle-ci se change ensuite en un champ de céréales. La roselière, plutôt assez large par endroit permet d’abriter de nombreux passereaux paludicoles et parfois une petite colonie de Hérons pourprés.

Etang d'Osterweiher

etg osterCommune de Lindre-Basse

D’une superficie de 8ha 79a 58ca, la surface en eau avoisine les 8 ha.

La profondeur maximale avoisine les 2 mètres, avec une moyenne d’environ 1,50 mètre. Arrivée sur cette digue, on voit que l’étang est entouré par la forêt (forêt St Jean). En raison d’une importante fréquentation la digue a été barrée et depuis 2009 la faune retrouve un peu de quiétude. La roselière est assez peu étendue mais la surface en eau importante permet à de nombreuses espèces animales de se reproduire avec succès.

Etang de Voëte

Commune de Lindre-Basse

D’une superficie de 6ha 36a 66ca, la surface en eau avoisine les 6 ha

La profondeur maximale est d’environ 2 mètres, avec une moyenne d’environ 1,50 mètre.

Une autorisation de passage est accordée aux véhicules à moteur du Domaine de Lindre traversant le Bois Saint Jean pour assurer la gestion piscicole et la surveillance des propriétés départementales.

Arrivée sur cette digue, on voit que l’étang est entouré par la forêt (forêt St Jean). 

Etang d'Armeschuss

etg ArmeschussCommune de Guermange

D’une superficie de 6ha 75a 20ca, la surface en eau de l’étang oscille autour de 5 hectares en raison de la frange de roseaux et du petit îlot.

Sa profondeur maximale n’excède pas 2 mètres, avec une profondeur moyenne d’environ 1,50 mètre.

La route départementale forme la digue, sur laquelle pousse un alignement de marronniers. De la route on voit que l’étang est bordé à droite par la forêt. Au fond et à gauche de l’étang on y voit des prés derrière une lisière d’Aulnes. Cet étang est intéressant par la présence de grandes quantités de Ceratophyllum submersum hydrophyte signalé comme rare en Lorraine.

En mars 2002, environ 80 boutures de saules avaient été plantées sur la petite île. 90% de ces boutures reprirent, formant ainsi un îlot végétalisé.

Etang de Guemelbruch

Commune de Guermange

D’une superficie de 8ha 9 a 50ca, la surface en eau avoisine les 8ha 50ca. La roselière est fragmentée et a peu d’emprise sur l’étang.

La profondeur maximale avoisine les 2 mètres, avec une moyenne d’environ 1,50 mètre.

L’étang peu accessible est entouré sur presque sa totalité par la forêt du Romersberg.

Etang de Guischwir

Commune d'Assenoncourt

Petit étang forestier de 2ha 60a. Enclavé entre la forêt domaniale d’Assenoncourt, la forêt privée de la Breidt .

Vu la taille de l’étang, celui-ci ne recèle pas une grande variété d’oiseaux, si ce n’est quelques foulques et un couple de Grèbes castagneux. On note la présence de certains amphibiens comme le triton ponctué, la grenouille verte et de Lessona, ainsi que la rainette verte.

Les mammifères communs fréquentent le site (renard, martre, blaireau, sanglier et chevreuil).

Le Domaine de Lindre engage des travaux d'entretien des étangs. Chaque année, un ou deux étangs (selon les surfaces) sont laissés en assec après les pêches dans l’attente de la réalisation de travaux.

La nature des travaux hydrauliques

tvx lansquenetLors de l’assec de l’étang, le Domaine de Lindre établit un diagnostic des structures et rédige un cahier des charges en vue de la réhabilitation.

Généralement, les travaux consistent à :

  • rénover le système de vannage (cric, tringle, pelle) et le corps de vanne ;
  • curage du fossé de pêche ;
  • traitement des «renards» hydrauliques ;
  • réhabilitation du déversoir 
  • réhabilitation de la voie sur digue ;
  • autres : reprise de marches, ferronnerie, dalle de pesée, cabane de pêche.

Les travaux écologiques

tvx ilot3L’étang est un écosystème vivant qui demande un entretien régulier pour maintenir ses différentes fonctions.

  • Les mares : plusieurs mares ont été créées lors du grand assec de l’étang de Lindre en 2005/2006. Leur fonction est le maintien de zones de reproduction pour les batraciens et les insectes.
    Lors d’un assec, les agents du Domaine de Lindre s’assurent de leur fonctionnalité et réalisent divers travaux de maintenance.
  • Les roselières : La roselière est un milieu riche qui nécessite un entretien régulier : faucardage avec les produits laissés sur place, ouverture de chenaux.
    Le faucardage doit être réalisée chaque année à partir de la mi-août afin de préserver l’avifaune et les poissons. La création et/ou l’entretien de cheneaux se fait lors de l’assec de l’étang.
  • Fauche tardive de digue : Les digues font l’objet d’une attention particulière. Le Domaine de Lindre veille à éviter l’implantation de ligneux sur les digues afin d’assurer l’imperméabilité de cette dernière.
    Les digues sont fauchées à partir de la mi-juillet dans un souci de préserver l’avifaune et les insectes.

logo

Copyright © 2016
Tous droits réservés
Conseil Départemental de la Moselle

1, Rue du Pont Moreau
CS 11096
57036 Metz CEDEX 01

Nous contacter

ramsar     logo MM 2012 500     enjoy moselle     geocaching

Suivez l'actualité du Domaine de Lindre en temps réel !

Rejoignez-nous surfacebook-logo

tripadvisor logoSuivez-nous surTwitter logo blue

Plan du site - Mentions légales - Espace Presse