Le contexte général

Situation géographique et climat

 

Le Domaine de Lindre est un ensemble de 970 hectares, qui comprend l'étang de Lindre de 630 hectares et 11 étangs satellites.L'étang de Lindre se situe au sud-est du département de la Moselle, à proximité de la ville de Dieuze, soit environ à 75 km de Metz, 50 km de Nancy et 35 km de Sarrebourg.

 

A l'est de la vaste région naturelle dite "Plateau Lorrain", le bassin versant de Lindre appartient au "Pays des Etangs", pays de collines à pentes faibles, qui totalise 134 étangs !

 

Le climat local est peu différent du climat lorrain : cette région reçoit environ 800 mm d'eau par an. La présence de nombreux étangs et d'importants massifs forestiers engendre une situation climatique particulière : les jours de brouillards sont fréquents, surtout en automne et l'hygrométrie de l'air est importante toute l'année.

 

Paysage de l'étang de Lindre - Crédit photographique : Jean-Claude KANNY/CDT MosellePaysages

 

Le site présente un paysage exceptionnel constitué de lignes d’horizon planes au fond desquelles domine la ligne bleue Vosges. Les couleurs sont homogènes grâce aux reflets du ciel dans l’eau. Ces lignes horizontales et le mariage des couleurs créent une ambiance particulièrement reposante.

 

La géologie du Domaine de Lindre

 

Les formations sédimentaires qui affleurent dans cette région sont :

 

- le Keuper inférieur, constitué de marnes versicolores ou marnes irisées

Ces marnes aux teintes variées sont prédominantes autour de l'étang de Lindre. Elles renferment, dans le secteur de Dieuze, d'importantes masses de sel gemme qui ont d'ailleurs été exploitées.

 

- le Keuper moyen , qui comprend :

des grès à roseaux, de couleur gris verdâtre ou violacé, présents au niveau de certaines collines ou plateaux avoisinant les 250 m d'altitude;

des marnes bariolées, aux teintes vives, parfois sableuses, situées sur le grès à roseaux;

la dolomie en dalles, de teinte jaune ou gris - clair, plus ou moins calcaire, présente sur les marnes bariolées.

 

- les alluvions récentes : fortement argileuses, elles occupent le lit majeur des cours d'eau et le fond des étangs.

 

- les limons des plateaux : de texture argileuse ou argilo - sableuse, ils couvrent le pourtour de l'étang de Lindre.

 

Le profil avec les couches géologiques au bois de la Groue:

les sols, formés principalement à partir de marnes du Keuper, sont marqués par un excès d'eau ; on parle de sols hydromorphes. Ils sont peu drainants, leurs potentialités agronomiques sont médiocres.

 

L'hydrographie du Domaine de LindreVue aérienne de l'étang de Lindre - Crédit photographique : 4VENTS/CG57

 

L'étang de Lindre concentre les eaux de ruissellement d'un bassin versant de 103 km2.

Le réseau hydrographique est très dense; prés d'une vingtaine d'étangs de tailles très variables s'organisent en chapelets le long des ruisseaux : ici les étangs de Rorbach, Lansquenet et Zommange le long du ruisseau du Speck.

 

C'est au niveau des "cornées" que débouchent les principaux ruisseaux, ici le Gros Ruisseau se jette dans la cornée de Guermange. Ces cornées donnent à l'étang sa forme caractéristique, elles contribuent à l'allongement de la ligne de rivage (27 km !)

 

La profondeur maximale de l'étang de Lindre n’excède pas 6 mètres avec une profondeur moyenne d’environ 2 mètres.

 

C'est à la sortie de l'étang de Lindre que la Seille prend sa source.

haut de la page