Le suivi et la protection des milieux naturels

 

Le Domaine de Lindre est composé de nombreux habitats environnementaux. Les plus intéressants d’entre eux du point de vue de la biodiversité sont gérés par le Département. Il s’agit essentiellement des zones de pleines eau et des milieux associés.

 

Le suivi est réalisé à l’occasion de programme spécifiques d’étude. La flore aquatique par exemple est cartographiée à raison de deux étangs par an. Les cordons de roselières sont également inventoriés tous les dix ans. La dernière campagne de prospection a été menée en 2003 lors de l’assec du grand étang de Lindre.

 

En parallèle ces études sont mises en corrélation avec les données de la station de mesures météorologiques implantée au Domaine qui relève la température de l’air, le sens et la force du vent, la luminosité, le pression et la pluviométrie en continu.

 

Des inventaires et suivis des milieux sont également conduits en fonction des programmes de recherche des partenaires scientifiques et professionnels. Ainsi un important programme de préservation des poissons contre les prédateurs aviaires a donné lieu à de nombreuses expérimentations. Il a par exemple été démontré que l’usage du fusil laser pour effaroucher les cormorans n’était pas opérationnel.

haut de la page